« Ce que nous constatons, c'est un irrespect du droit international qui, pour les Etats-Unis, n'a aucune valeur » (Cubadebate)
Carlos Fernández DE COSSIODepuis le 2 mai, la chasse aux « trafiquants » de biens « volés » aux propriétaires par l'infâme Révolution cubaine à partir du 1er janvier 1959 est ouverte aux Etats-Unis.